Virgil Abloh, révolutionnaire du streetwear

Cela faisait longtemps qu’on n’avait pas vu une marque passer de débutante à ultra branchée.

Avec des phrases comme “le sweat à capuche, c’est le nouveau costume”, Virgil Abloh, la tête pensante derrière le label Off-White, est bien décidé à chambouler l’ordre fashion en place. Sa performance ? Conjuguer le streetwear et le luxe : les fans de la marque portent aussi bien du Céline que du Supreme.

virgil-abloh

Né aux Etats-Unis en 1980, d’origine ghanéenne, Virgil est un acharné du travail, qui a fait des études d’ingénieur et décroché un diplôme d’architecture à l’Institut de technologie de l’Illinois. Il habite Chicago avec sa femme et sa fille, mais il est plus souvent dans l’avion qu’à la maison. Dj et directeur artistique de Kanye West, il est aussi très présent au siège de sa marque, à Milan. “Roses of war”, “Business Woman”, “You’re Obviously in the wrong place”, les noms de ses collections sonnent comme des titres de film. Ses tenues c’est toute une histoire. Des vestes en denim portées à l’envers, des proportions inhabituelles et des asymétries nouvelles : son sportwear de luxe a du caractère. De la grosse boots à l’escarpin féminin, du blouson oversize au tee-shirt à forte impression, les VIP en Off-White comme Gigi Hadid ou Rihanna n’oublient jamais d’afficher une certaine nonchalance en portant ses créations. “Qu’importe son âge, la fille qui aime mes vêtements est jeune d’esprit, explique Virgil. Ses goûts sont imprévisibles. C’est sa personnalité qui compte. ” La muse de son style très clairement années 90 ? “Une fille au quotidien qui ne prête que partiellement attention à la mode.”

Avec ses 661 000 abonnées sur instagram, mister Abloh fait partie des “influenceurs” du moment, ceux qui insufflent dans la mode un vent de culture américaine teintée de streetwear, de musique hip-hop et de minimalisme japonais. Quels sont les projets d’Off-White ? “Continuer à créer un langage de design qui lui est propre et maintenir une relation avec la culture actuelle.” Nous, on attend avec impatience l’ouverture d’une boutique (pour l’instant, Off-White est chez Colette). Et on lance des paris sur les grandes griffes qui se battront pour recruter ce directeur artistique rafraîchissant.

Infos et e-shop sur off—White.com

Source : ELLE magazine.