À lire : Celui qui est digne d’être aimé, de Abdellah Taïa

Un manque d’amour abyssal

Celui qui est digne d'être aimé

Celui qui est digne d’être aimé est un échange épistolaire empli de frustrations, de douleur et de rage, mais surtout d’un manque d’amour abyssal. Ce roman raconte l’histoire d’Ahmed, un jeune Marocain de quarante ans qui vit à Paris. Il écrit avec douleur à sa mère le jour de son décès. Il lui dit combien il a souffert de la disparition de son père qu’elle traitait comme un moins que rien, lui raconte le mal-être qu’il vit en tant qu’homosexuel entre deux cultures : l’une qui le rejette en tant que tel et l’autre qui ne l’accepte que par assimilation. Il écrit également avec rage à Emmanuel, son premier amour qui lui a permis de venir en France. Il exprime son dégout envers lui, envers le néo-colonialisme et la violence « francophonique ». Et pourtant Emmanuel l’aimait tant et si seulement il avait pu dire à Ahmed que son père, à lui aussi, est marocain…

Celui qui est digne d’être aimé, de Abdellah Taïa, Editions Le Seuil, 10,99€