Alain Gomis, un cinéaste si singulier.

C’est l’un des réalisateurs les plus prometteurs de sa génération. Et son nouveau film, Félicité, déjà très attendu, est en sélection officielle au prochain Festival de Berlin. Retour sur une filmographie qui fait déjà figure d’œuvre originale.

Texte Hassina Mechaï

Alain-Gomis-portrait

Félicité (interprété par Véronique Beya Mputu), est chanteuse dans un groupe folklorique à Kinshasa. Elle vit seule avec son fils Samo. Mais le tragique s’invite brusquement dans sa vie puisqu’un jour, on lui apprend que cet adolescent de 16 ans, victime d’un accident, risque de perdre sa jambe si elle ne réunit pas rapidement la somme nécessaire à l’opération salvatrice. S’ensuit la quête obstinée de cette mère à travers la ville. Rien n’y fera, la jambe sera coupée, Félicité la si mal-nommée sombrera un temps avant que la musique et l’amour ne viennent lui offrir le regain vital.  

Abonnement !