Embarquement immédiat avec… Denise Epoté

unnamed-7

En 30 ans de carrière, Denise Epote est devenue une des personnalités féminines des médias francophones les plus en vue. Ses responsabilités, à la barre des émissions Et si vous me disiez toute la vérité et Afrique Presse, ainsi qu’en tant que directrice régionale Afrique de la chaîne TV5 Monde,  l’ont emmenée à sillonner la planète. Elle partage avec nous son expérience de globe-trotteuse…

Le chiffre « 7 » lui évoque…

Sans doute parce que mon grand-père était pasteur, le chiffre 7 évoque pour moi le dimanche. Et pour moi, le dimanche, c’est sacré. Quand je me trouve à Paris, je vais au culte à 10h30. Si je suis en mission à l’étranger, je me renseigne auprès du réceptionniste de l’hôtel où je séjourne pour obtenir l’adresse du temple protestant le plus proche où je pourrais aller écouter les chants d’une chorale. Dommage qu’en France, il y en ait de moins en moins. C’est ma grande frustration.

La destination la plus insolite qu’elle ait jamais connue…

C’était au Tchad où j’étais allée interviewer le Président Idriss Deby Itno. Cette année-là, la célébration de la fête de l’Indépendance avait lieu dans une petite localité située à la frontière avec le Cameroun. Gounougaya est à huit heures de route de N’Djamena ! J’ai cru que nous n’y arriverions jamais. Les cérémonies ayant duré toute la journée, l’interview a été programmée pour le lendemain, et il a fallu passer la nuit à Gounougaya. J’ai eu le privilège d’étrenner la toute nouvelle préfecture. J’ai dormi sur une natte avec une couverture toute neuve et un pack d’eau minérale pour me laver. Inutile de préciser que l’équipe technique était moins bien lotie !

Crédit photo : rentiles

Crédit photo : rentiles

Son plus beau souvenir de voyage, c’était à…

Incontestablement, l’île de Pralin aux Seychelles. C’est le paradis sur terre ! Les habitants sont très accueillants, les hôtels sont magnifiques et la nature luxuriante avec la célèbre forêt des coco-fesses – ces noix de coco à la forme plus que suggestive, et qu’il est formellement interdit de cueillir. Juste le plaisir des yeux !

Et le pire ?

C’était à Pointe à Pitre. Lors d’une tombola, j’avais gagné un séjour en Guadeloupe dans un hôtel en bord de mer et j’avais décidé d’aller y passer quinze jours avec une amie. Le dépliant de l’hôtel qui m’avait été remis faisait rêver. Première déception : mon amie n’a pas pu embarquer avec moi à cause d’un problème de visa. Seconde déception : l’arrivée à l’hôtel. Ce fut le choc. Rien à voir avec les superbes photos du dépliant. J’ai dormi toute habillée et le lendemain matin, j’ai quitté l’hôtel illico presto. Heureusement, la suite du séjour a été moins rocambolesque.

Palace à Lost City

Palace à Lost City

Son port d’attache…

C’est difficile à dire car partout sur le continent je me sens bien et dans chaque ville, j’ai mes habitudes et mes adresses. Cela va du coiffeur au tailleur en passant par la masseuse.

Son hôtel/sa suite favori(te)…

Le Palace à Lost City, en Afrique du sud. Dépaysement garanti !

Seule sur une île déserte, elle emporte…

Un jogging et des baskets… Pas pour courir mais juste pour être à l’aise. Je prendrais aussi deux maillots de bain, des lunettes de soleil, un chapeau, un pot de beurre de karité pour me tartiner la peau et éviter les coups de soleil. Des livres et mon téléphone portable, attention, c’est uniquement pour écouter de la musique !

Un rituel avant de prendre l’avion ?

Je fais une liste et, en règle générale, je la prépare une semaine à l’avance. Tout y est minutieusement marqué : les vêtements, les chaussures, les sacs, les bijoux, le fer de voyage, les cadeaux que j’emporte et ceux que je dois rapporter. Ce rituel vaut pour les vacances et pour les voyages professionnels. Pour ces derniers, je prépare également un tableau comprenant tous mes rendez-vous et les numéros de téléphone utiles. Au fur et à mesure, dans un lutrin, je classe tous les documents dont j’aurai besoin pendant ma mission.

0

Un lieu (ville, pays, musée, etc.) à nous recommander ?

La visite guidée pour se rendre au Cap de Bonne Espérance. Même pour moi qui ne bois pas une goutte d’alcool, quitter l’hôtel au petit matin et commencer la journée par la route des vins, puis la visite des élevages d’autruches et terminer sur ce site qui est à la pointe extrême du continent, procure une sensation toute particulière.

S’il n’existait plus qu’un endroit au monde ce serait…

Le parc d’Amboseli au Kenya pour, au réveil, admirer les animaux qui viennent  s’abreuver dans la marre située en contrebas du lodge. C’est tout simplement féerique. Il se dit que la reine d’Angleterre y a passé son voyage de noces. Comme je la comprends !

Par G.Yossa