First Lady, first class !

Elle nous aura tout fait pendant les deux mandats de Barack, son mari. On l’aura vu se lâcher sur une chanson de Beyoncé ; jardiner à la Maison Blanche dans le cadre d’une campagne anti-obésité ; se muer en femme élégante et « classy », digne d’une héroïne d’un film de Hitchcock quand elle dansait avec son mari lors de certaines réceptions officielles ; se mêler avec simplicité à une discussion d’étudiants ; faire la maman avec ses deux filles sans ostentation ; tenir des discours qui feraient pâlir d’envie certains politiciens. Bref, Michelle Obama laissera le souvenir d’une First Lady first class dans l’histoire américaine. Elle prononçait son dernier discours vendredi 6 janvier à la Maison Blanche, devant un parterre de jeunes et de stars. Son allocution ? Une bonne claque sur les vilaines petites odeurs politiques dégagées ces dernières semaines du côté de chez Donald…