Papiers très personnels

Plongée dans l’univers onirique, quasi fantasmagorique d’un talentueux designer.

Junior Fritz Jacquet

C’est dans son atelier, rue de Paradis – ça ne s’invente pas !–, à Paris que Junior Fritz Jacquet,  ce talentueux designer d’origine haïtienne, réalise ses incroyables pliages. Et on est loin des cocottes de notre enfance ! Des luminaires, des masques, des figurines, des bonshommes cannelle un tantinet espiègles, aux délicates  sculptures lumineuses de sa marque Oznoon, sensiblement évocatrices du monde végétal, en passant par ses masques, visages expressifs façonnés dans un rouleau de papier toilette…  La variété de ses créations est fascinante.

 

Sculpteur, créateur, plasticien ? Lui se dit avant tout origamiste, un art dans lequel il excelle– il figure parmi les cent meilleurs au monde.

Autodidacte, Junior est un véritable amoureux du papier (du papier à cigarette au carton double-couche…). Il en a fait un matériau unique et développé un savoir-faire inspiré de techniques ancestrales : il manipule chaque feuille d’un seul tenant sans rien lui  ajouter, ni rien lui enlever.

Animateur et éducateur spécialisé de métier, il monte en 2013, avec l’Union française de sauvetage pour l’enfance, un atelier de production destiné, dit-il, à « faire de l’insertion par le beau » et grâce auquel il permet à des mères en situation de fragilité de rebondir socialement.

Une belle âme, on vous dit !