Keisha Nassaf : « Mon conseil beauté ? Sourire ! »

Depuis 1 an et demi, les téléspectateurs de la chaîne panafricaine Voxafrica ont l’occasion de découvrir une facette plus intime de leurs stars préférées grâce à l’émission “Mix Up by Keisha Nassaf”. Elle nous dit tout ou presque d’elle à travers cette interview.

Keisha Nassaf Vox Africa

Pourriez-vous vous présenter ?

J’ai 34 ans et je suis originaire de la Grande Comore. Après avoir obtenu un bac littéraire, j’ai fait une année en LCE anglais à La Sorbonne pour poursuivre une licence de droit à l’université Paris V (René Descartes). J’ai travaillé dans différents domaines : journaliste pour plusieurs supports dans la presse écrite mais aussi pour le web, directrice artistique d’un comité de mannequins, assistante de production dans l’audiovisuel, présentatrice pour une web TV afro-comorienne et pour la TV. Je suis également chanteuse et comédienne. Enfin, je suis choriste Alti (alto) depuis plus de 12 ans dans la troupe de gospel « Gospel pour 100 Voix ».

D’où vient votre passion pour le chant ?

Je suis passionnée de musique depuis mon plus jeune âge. J’ai commencé le piano à l’âge de 5-6 ans en cours particulier puis j’ai intégré le Conservatoire Jacques Ibert, à Paris, vers l’âge de 6-7 ans en piano classique et solfège. Par la suite, j’ai fait du chant classique au Conservatoire mais autant dire que le chant classique n’a pas été le moteur de ma passion dans cette discipline. Mon père a toujours aimé chanter et je pense qu’il m’a transmis son amour de la musique. C’est après avoir passé mon bac que je me suis investie plus sérieusement dans le chant.

Comment est né l’émission “Mix Up by Keisha Nassaf” ? Quel en est le concept ?

Le concept de “Mix Up By Keisha Nassaf” est né il y a quelques années. Avec mon acolyte, Garrick, nous voulions mettre en place un programme pour faire découvrir des personnes qui nous ressemblent et qu’on ne voit peut-être pas assez dans le paysage télévisuel français. Je trouve qu’en tant que Noirs, nous ne sommes pas assez représentés dans les médias. Il était important pour nous de mettre en exergue des afro-descendants, en mettant l’accent sur leurs histoires, les difficultés rencontrées et leur ascension sociale. Il y a aussi la pastille “En tout cas”. Il s’agit d’un format court et humoristique, pensé pour clôturer l’émission dans la joie et la bonne humeur. L’humoriste Jaja est un de nos amis et il est également un talentueux chanteur.

Keisha Nassaf - Vox Africa

Vous arborez un look impeccable au cours de vos émissions. Pourriez-vous nous donner vos secrets de beauté ?

En ce qui concerne les créations que je porte, il s’agit de la boutique Mansaya, dans le Xème arrondissement de Paris. Deux femmes ambitieuses, Adama et Rose, qui ont travaillé en se donnant corps et âme pour ouvrir leur boutique et donner vie au wax avec un petit côté “french touch”. Elles ont voulu démocratiser le wax avec des coupes très modernes que n’importe quelle parisienne pourrait porter. Des secrets de beauté, je n’en ai pas énormément mais le premier serait de mettre du mascara !!!! Cela permet d’ouvrir le regard et de le dessiner, même quand on est fatigué. Traiter votre peau avec une crème hydratante, du gel d’aloe vera ou des huiles végétales tel que l’huile de nigelle. L’hydratation des lèvres avec un baume à lèvre ou de l’huile de coco est important car notre peau se dessèche plus vite à cause du climat. Et puis pour les insomniaques comme moi, l’anti cernes devient notre meilleur allié. Le dernier conseil beauté qui est le plus important à mes yeux est de sourire. Sourire à la vie, sourire aux gens qui nous entourent et sourire aux personnes qu’on ne connaît pas.

Par Chistian Missia Dio