Les secrets de beauté de Lupita Nyong’o

lupita-nyongo-a-600x450

Qui pourrait rester indifférent à une telle allure, un port si délicat, une peau si sublime et un sourire si éclatant ? Personne assurément. Pas étonnant que le magazine américain People l’ai classée en 2014 au premier rang de sa liste des « plus belles femmes au monde ». Actrice oscarisée pour son rôle dans Twelve Years A Slave de Steve McQueen, Lupita Nyong’o, 33 ans, nous livre ses secrets de beauté.

Vous connaissez l’expression Less is more – traduisez « moins on en fait, mieux c’est » ? Lupita Nyong’o en est l’incarnation absolue. L’actrice mexicano-kényane préfère garder ses cheveux naturels et courts, et avoue n’arborer que très peu de maquillage en dehors du tapis rouge.  « J’ai travaillé dur pour être bien dans ma peau, a-t-elle confié dans une interview au site beyouthful.net. En ce qui me concerne, je ne veux plus jamais avoir à dépendre du maquillage pour me sentir belle ». Dixit celle qui, au lycée, a lancé une pétition contre une règle de l’établissement qui interdisait aux jeunes filles de se maquiller. Vous y voyez une contradiction ? Pas miss Nyong’o : « Si une fille a besoin de se maquiller pour gagner en confiance, pourquoi pas après tout ? La beauté ne doit pas être un diktat, juste un moyen pour une femme d’exprimer librement qui elle est. »

Afro beauty

lupita-nyongo

A Hollywood, on en voit peu, des actrices noires qui gardent leurs cheveux crépus. Lupita, elle, affirme que les siens sont aussi « malléables que de l’argile », notamment grâce aux soins qu’elle leur prodigue : le matin, après sa douche, ou le soir, juste avant de se coucher, elle les enduit d’une généreuse noix de Baby Butter creme (Miss Jessie). Un minimum de contrainte pour un maximum d’effet : pour Lupita c’est comme une libération. « Adolescente, j’avais les cheveux longs et défrisés, explique-t-elle. Puis, quand j’ai eu 19 ans, j’en ai soudain eu assez des séances chez le coiffeur et des efforts qu’il fallait fournir pour paraître présentable avant de quitter la maison. Alors j’ai tout coupé, au grand désespoir de ma mère ! Heureusement, elle s’en est remise depuis. »

Nous aussi on trouve que sa coupe afro courte lui sied à ravir. Mais c’est surtout ce teint d’ébène magnifique, velouté et sans défaut, qu’on lui envie le plus. Pour le préserver, Lupita ne jure que par de l’huile d’avocat naturelle dont elle se oint, de la tête aux pieds. Hélas, ça ne suffit pas toujours pour effacer les traces d’un long vol ou pour gommer les stigmates de longs mois de tournage. Lorsque les circonstances l’exigent donc – ce qui est de plus en plus fréquent, étant donné le succès qu’elle rencontre – la jeune actrice, en digne égérie de Lancôme (NDLR. depuis avril 2014), s’en remet aux vertus de l’Advanced Genefique Serum, activateur de jeunesse de la marque.

Le make-up en guise d’accessoire

Côté maquillage, au quotidien, quelques couches d’Hypnôse Mascara pour souligner son regard de velours et un nuage de Blush Subtil sur ses pommettes, le tout également signé Lancôme, suffisent au bonheur de Lupita. Pour sa bouche, elle a jeté son dévolu sur le Baume in Love, aux nuances translucides et enrichi au beurre de karité.

Campagne de pub Lancôme USA, printemps 2016

Campagne de pub Lancôme USA, printemps 2016

Le « vrai » rouge, c’est surtout pour les grandes occasions, pour « finir une tenue ». Un peu comme un accessoire. C’est elle-même qui le dit : « Pour moi, le maquillage c’est comme le cadre d’une œuvre d’art. Je me sens bien habillée quand je porte du rouge à lèvres. ».Son préféré ? L’Absolu Rouge de Lancôme. Enfin, pour ce qui est du parfum, la belle reconnaît varier les plaisirs. Tout dépend du moment. Son dernier coup de foudre olfactif : l’huile parfumée de la marque Jouer, aux douces senteurs de gardénia.

De l’assurance, Lupita, n’en manque pas. Et pourtant, il n’y a pas si longtemps, elle avait encore des doutes : «  A une époque, je me sentais moche, se souvient-elle. (…) Jusqu’à ce qu’Alek Wek, cette top-model soudanaise à la peau aussi noire que la mienne, fasse la couverture des magazines. C’était la première fois que je voyais ça ! J’admirais son assurance et son panache. Je voulais devenir comme elle. » Et elle y est parvenue, non ? Preuve que la beauté est avant tout une attitude, un état d’esprit.

Par Betty Ntonye. 

5 dates pour mieux la connaître

1983 (le 1er mars) Naissance à Mexico, Mexique.

2008 Début de carrière : elle endosse le rôle féminin principal dans le court métrage East River de Marc Grey.

2009Le documentaire In My Genes, sur la difficulté d’être un albinos au Kenya, écrit, réalisé et produit par Lupita, est primé au Festival de Cine Africano de México.

2012 Elle obtient sa maîtrise en arts à la Yale School of Drama.

2014 Elle remporte l’oscar de la Meilleure actrice dans un second rôle pour Twelve Years A Slave réalisé par Steve McQueen et produit par Brad Pitt.