Petits miracles de la médecine esthétique

On parle bien souvent des dérives de la médecine et de la chirurgie esthétiques. Trop rarement de leurs vertus et de leur bienfaits. Catherine Bergeret-Gallery, chirurgien plasticien, dresse pour vous un panorama des interventions possibles sur les peaux noires et métissées.

Et d’un coup de bistouri, vos vilains défauts disparaissent !

Chirurgie esthétique I AM DIVAS

CICATRICES DOMPTÉES

C’ets la hantise des beautés noires : à la suite de boutons ou de poussées d’acné, il se forme souvent des cicatrices épaisses et récalcitrantes appelées Chéloïdes. Le conseil pour prévenir ce problème : dès qu’un symptôme apparaît, appliquer une crème de jour à  base d’isotrétinoïne complétée par une pommade légère à base d’acide glycolique à 50%. Sans oublier bien sûr de protéger sa peau des rayons U.V.

De plus, Ysthéal d’avène, un rétinaldéhyde riche en vitamine A, est recommandé après le démaquillage pour relancer le métabolisme cellulaire et améliorer la luminosité.

TACHES ESTOMPÉES 

Les soins clarifiants  à base d’acides de fruits, de vitamines C, d’actifs anti-âge et de filtre UV éliminent en partie les taches en agissant sur l’exfoliation de la peau. Toutefois, si le problème persiste, on peut avoir recours au peeling qui resserre les pores, révèle l’éclat du teint mais nécessite une mise à l’écart de quelques jours.

PROFIL CORRIGÉ

Affiner l’arête nasale, réduire l’empâtement du nez, le redresser en son extrémité, c’est possible en cabinet sans intervention chirurgicale. Quelques injections bien placées d’acide hyaluronique peuvent suffire pour ces modifications à raison de d’une ou deux fois par an. Elles sont un peu douloureuses au début, mais on s’y habitue si on respire calmement car l’aiguille est fine et le souci de se faire belle l’emporte sur ce petit désagrément ! L’acide hyaluronique permet aussi de modifier la forme du sourcil et de valoriser le regard.

RIDES COMBLÉES 

Avec leur fort taux en mélanine et leurs fibres compactes en collagène, les peaux noires conservent plus longtemps leur fermeté et leur élasticité. Elles n’en demeurent pas moins sujettes au vieillissement. La toxine botulique, sur laquelle nous avons aujourd’hui un bon recul, rehausse l’arcade sourcilière, estompe les ridules de la patte d’oie sur la partie externe de l’oeil, réduit la ride du lion entre les sourcils ainsi que les rides d’expression trop marquées.

Le visage retrouve alors un aspect détendu pendant au moins un an. Plus complexe, le remodelage des pommettes micro-transferts graisseux prélevés  dans le cou, se fait sous anesthésie locale pour un bel effet tenseur.

SILHOUETTE DESSINÉE

Dès 40 ans le corps s’alourdit, prend du volume, perd sa fermeté. Distension du ventre, poignées d’amour, chute des seins après des allaitements prolongés… Les résolutions alimentaires et sportives sont indispensables mais pas toujours suffisante. C’est là que la chirurgie intervient, avec des résultats tout à fait satisfaisants sous anesthésie, à condition de se confier aux mains d’un chirurgien expérimenté. Parmi les interventions les plus fréquentes, on note le lifting des seins qui permet de réduire leur volume afin de redynamiser le buste et remonter les aréoles. La liposuccion réduit les surplus de graisse autour des hanches et des cuisses et nécessite qu’une très courte immobilisation.

FESSIER REBONDI 

La tendance est au grossissement des fesses, de plus en plus demandé au vu des atouts XXL arborés quelques icônes comme Kim Kardashian ou Nicki Minaj. L’intervention, sous anesthésie générale en bloc opératoire se fait par lipofilling : on prélève  le surplus de graisse dans d’autres parties du corps de la patiente (hanches, ventre, culotte de cheval,) ; puis on filtre et purifie cette graisse que l’on injecte enfin dans les fessiers, à l’aide de fines canules. Le résultat est définitif au bout de six mois après quelques fortes sensations de courbatures dans les zones prélevées, qui s’estompent avec les antalgiques appropriés.

Portrait Catherine Bergeret Galley

Pour en savoir plus, le Dr Bergeret-Galley intervient dans tous les domaines évoqués.

  • À son cabinet : 36 rue de Penthièvre – 75008 Paris – tel. 01 42 89 69 02
  • À la clinique des Champs-Elysées : 61 Avenue Franklin D. Roosevelt – 75008
  • A la clinique des Princes : 13 Rond-point André Malraux – 92100 Boulogne Billancourt.