Sylvie Ntsame, patronne de l’alliance des éditeurs d’Afrique Centrale

 

Sylvie Ntsame A1

A 52 ans, elle est si rayonnante qu’elle semble avoir 10 ans de moins. Quant à son métier de secrétaire, elle l’exerce entre 1996 et 2009 au sein de plusieurs départements ministériels, passant du poste de secrétaire de cabinet à celui de secrétaire particulière du ministre. Par la suite, elle est promue directeur des équipements au ministère du Transport.

L’expérience acquise dans les rouages de l’administration et son esprit ouvert poussent Sylvie Ntsame à écrire un premier livre : Correspondance administrative et diplomatique, édité à trois reprises en 2001, 2003 et 2008. Un succès qui lui permet d’intégrer la très sérieuse Union des écrivains gabonais (UEG), au sein de laquelle elle s’impose pour en devenir présidente de 2006 à 2012.

Cinq autres livres suivront : La fille du Komo (roman, 2004, Paris, L’Harmattan) ; Malédiction (roman, 2005, Paris, L’Harmattan) ; Mon amante, la femme de mon père (roman, 2007, Paris, L’Harmattan) ; Femme libérée battue (roman, 2010, Libreville, les Editions Ntsame) ; Le soir autour du feu (contes, 2010, Libreville, les Editions Ntsame). Des ouvrages où l’auteure aborde des thèmes variés : l’amour qui triomphe des frontières raciales ;  la tradition séculaire qui devient un joug pesant ; l’amour interdit ; les rites et coutumes du monde villageois.

En ouvrant en 2010 sa maison Les Editions Ntsame, Sylvie crée la première entreprise à valeur ajoutée gabonaise spécialisée dans l’édition, l’impression, la publication et la distribution de supports documentaires. La structure est dotée d’une imprimerie numérique qui permet aux écrivains de suivre le processus d’édition à temps réel tout en apportant des corrections à leur ouvrage avant l’impression finale. Le but est de rendre plus accessibles au public de son pays les livres d’auteurs nationaux, mais aussi de maîtriser le processus de fabrication du livre. Ainsi, de nombreux ouvrages publiés peuvent être entièrement confectionnés au Gabon. Sous le label « Ntsame », on compte une quarantaine de titres publiés (romans, poésie, théâtre, nouvelles).

Depuis le 18 février 2017, Sylvie Ntsame est présidente de l’alliance des éditeurs d’Afrique Centrale. Cette structure créée en marge du salon international de l’édition et du livre à Casablanca vise à promouvoir les acteurs du secteur et développer l’industrie du livre. Les vingt deux membres de l’Alliance se retrouveront au Salon international du livre et des arts de Libreville (SILAL) un événement de taille que l’écrivaine organise tous les ans.

Responsable de « Sourire à l’enfance démunie », une association à but non lucratif, Sylvie Ntsame se bat, depuis 2001, pour le bien-être des enfants défavorisés en leur distribuant des kits scolaires en début d’année et des présents pendant les fêtes de Noël.